Lors de ma première interview, j’ai rencontré Virgin. En couple « hétérote » pendant 7 ans, elle a quitté l’homme qu’elle avait prévu d’épouser pour une femme… Le bouleversement qu’elle a vécu à cette période a été difficile : elle ne pensait pas devenir lesbienne un jour ! Tous ses repères se sont effondrés. Elle a eu peur, elle perdu pied et fait une dépression, dont elle s’est relevée avec l’aide de son médecin et de ses amis. Mais Virgin ne regrette rien et trouve que la vie avec une femme est tellement plus simple et satisfaisante ! Nous avons aussi parlé des amis qu’elle a perdu, de ceux qu’elle a gardé, des réactions de ses parents (opposées) et de l’inutilité de faire son coming out quand tu es toujours avec la femme que tu aimes. Et aussi des quelques lourdauds qu’il faut parfois remettre à leur place.

J’ai rencontré Virgin lors d’une soirée lesbienne. J’y étais allée avec comme principal objectif de parler de mon podcast et de rencontrer des femmes qui seraient d’accord d’être interviewées alors qu’elles ne me connaissaient pas (ou peu) et que le podcast n’existait pas encore !

Merci à elle d’avoir osé franchir le pas et d’avoir invité deux de ses amies pour que je puisse les interroger aussi. Ce jour-là, j’ai aussi raconté l’histoire de mon propre coming out, mais j’ai perdu l’enregistrement…

Les questions LGBT vous intéressent ? Voici quelques unes de mes ressources :

Le podcast Gouinement lundi (je vous mets le lien vers le site).

Le magazine Jeanne que j’aime beaucoup.

 

Coming in, coming out – Histoire de femmes, un podcast d’Alice Le Guiffant

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire