Apprendre à dire non a été (et reste encore à bien des égards) un gros challenge dans ma vie.

Deux choses me soutiennent dans mes apprentissages et mes explorations :
– de me souvenir, d’une part, que quand je dis non à une proposition qui m’est faite, je ne dis pas non à la personne qui me la fait, je ne dis pas non à notre relation, quelle qu’elle soit et même que je peux, en offrant mon non, nourrir la relation entre nous !
– et d’autre part, quand je dis non à quelque chose.. c’est que je dis oui à autre chose. Et ce oui est précieux, il est l’élan qui me pousse vers ma vie, à nourrir mes besoins et à prendre soin de moi…

Ca vous parle ?
En mai, j’aurai la chance de donner un stage sur ce thème avec la clown Philomène (Alias Geneviève Pichevin) au mois de mai (du 21 au 24) à Bruz.

Plus d’infos bientôt !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire